Chauffage pour poulailler : ses avantages et les modèles à choisir

Chauffage pour poulailler

Quelle que soit la région où vous habitez, les hivers en France peuvent être rigoureux même dans le sud de notre pays. Certaines années, des vagues de froid s’abattent et surprennent plus d’un propriétaire d’un élevage amateur de poules. Les gallinacés supportent difficilement les très grands écarts de température et risquent de tomber malades. Acheter dès à présent un chauffage pour poulailler, c’est avoir l’assurance de ne pas se retrouver sans solutions, si le thermomètre descend brusquement.

Pendant les beaux jours, lorsque les journées sont chaudes, vos poules peuvent s’épanouir au soleil et bénéficier d’une luminosité maximale. Mais à la fin de l’été, les poules muent pour se préparer à stocker un maximum de calories pour affronter l’hiver. Leur nouveau plumage sera mieux adapté aux rigueurs du froid, mais il ne sera pas forcément suffisant pour les protéger, surtout dans les régions où les températures descendent largement en dessous de 0 °C.

Avant d’investir dans un chauffage pour poulailler, vous souhaitez vous renseigner pour avoir plus d’informations sur ce qui existe, comme vous l’avez certainement fait avant d’acheter pondoirs et perchoirs. Notre article du jour est destiné à vous apporter un maximum d’informations utiles pour que votre achat soit pleinement adapté à vos besoins.

Comment se présente ce chauffage pour poulailler ?

Dans la gamme des chauffages pour poulailler, il existe des ampoules lampes qui émettent de la chaleur et des ampoules lampes infrarouges (de couleur blanche ou rouge) qui chauffent le poulailler et l’éclairent. La lampe infrarouge permet un éclairage pendant la nuit, ce qui permet une vision nocturne. Les rayons émis ne sont pas visibles à l’œil nu.

Si vous souhaitez que vos poules ne soient pas du tout éclairées pendant la nuit, vous pouvez choisir une lampe en céramique noire qui produit de la chaleur, mais n’éclaire pas. Ce type de lampe chauffante ne risque donc pas de perturber le cycle de ponte de vos poules qui diminue pendant l’hiver.

Enfin, il existe d’autres types de chauffage pour poulailler comme un chauffage électrique à air pulsé par exemple ou encore, suivant la région où vous demeurez, un chauffage solaire.

Certains modèles peuvent également être utilisés comme incubateur artificiel, si vous avez l’intention d’acheter un coq pour avoir des poussins. Si vous avez des poussins, vous pourrez alors investir dans un panneau chauffant sous lequel ils pourront se blottir.

Si vous choisissez de chauffer votre poulailler avec des ampoules de chauffage infrarouge ou en céramique noire, sachez qu’il existe des ampoules de puissances différentes et c’est la taille de votre poulailler qui doit vous guider dans le choix.

Combien de lampes et quelle puissance choisir pour les ampoules ?

Si vous avez un poulailler 4 poules, d’une taille d’environ 4 à 6 m2, vous pouvez prévoir une ou deux lampes puisqu’on compte généralement une lampe chauffante pour 3 m2. La puissance des ampoules sera à adapter à la chaleur qui règne dans le poulailler en fonction de la température extérieure. Il existe des ampoules de puissance de 125 W. Dans ce cas une seule peut suffire, si vous avez installé deux ampoules et que vous trouvez que la température est trop élevée, vous pourrez les remplacer par des ampoules chauffantes de 60 W par exemple.

Si vous avez un cheptel plus important et que vous avez un poulailler 6-8 poules, vous adapterez les consignes ci-dessus, en veillant toujours à ce que la chaleur soit adaptée à des poules. En général, on prévoit que la température reste la nuit aux alentours de 10 °C dans un poulailler.

Quel emplacement choisir pour placer votre ou vos ampoules chauffantes ?

La première chose à retenir est qu’il ne faut pas que vos lampes et les fils qui les alimentent puissent être atteints par vos poules. Vos lampes doivent donc être suspendues totalement hors de portée de ces dernières.

Il est préférable de protéger vos lampes à l’aide d’un petit grillage. Il existe dans le commerce des lampes qui sont vendues avec une protection intégrée.

Pour être en mesure de régler la température au mieux, nous vous conseillons d’installer un thermostat relié à votre ampoule. Ceci permettra de conserver une chaleur constante dans votre poulailler.

Chauffer un poulailler engendre de l’humidité, il faut donc vérifier qu’il y a suffisamment d’aérations et si malgré tout vous constatez que le taux d’hygrométrie augmente trop, vous pourrez installer un petit ventilateur pour évacuer l’humidité.

Derniers conseils

Installer un chauffage pour poulailler est une excellente chose, mais il faut également prendre certaines mesures pour que ce dernier conserve sa chaleur. De la même manière qu’il est vivement conseillé de veiller à l’isolation d’une maison, il est bon d’en faire de même pour son poulailler.

Avant l’arrivée des premiers froids et sachant que les poules n’aiment ni le vent ni l’humidité, vérifier que le toit de votre poulailler est bien étanche. Pour isoler vos poules du froid, vous pouvez renforcer leur litière de paille qui doit rester bien sèche et pour les aider à lutter contre les rigueurs hivernales, une nourriture enrichie en vitamines et en protéines sera un plus très appréciable.

Bernard A.

Par Bernard A.

Je m’appelle Bernard, je viens de Grande Bretagne et je suis un éleveur de poules. Dans ma famille, ce métier se transmet de génération en génération. Cela fait plus de 15 ans que je fait de l’élevage de poules.

À travers Guidedepoule.com, je souhaite transmettre mon savoir faire sur internet et faire profiter d’autres éleveurs de poules en France afin de perdurer ce métier qui est en voie de disparition. Je vais partager avec vous toute mon expertise pour vous aider à bien construire votre poulailler et à prendre soin de vos poules.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. Cool j’ai apprécié.mais je souhaite connaître la puissance d’un ampoule alimenté par énergies solaires pour le poulailler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *